Un autre monde est possible

Le conférencier

J’ai aussi rappelé le paradigme dans lequel la Métamorphose avait été pensée.

1 — L’approche systémique est un mode pertinent de construction de la réalité [1].

2 — Un système s’auto organise.

3 — La fiscalité écologique est un levier fédérateur.

4 — L’agriculture, et toutes les activités humaines doivent être pensées dans leurs écosystèmes.

5 — Il y a complémentarité, et non opposition, entre un pôle rural et agroécologique, et un pôle urbain et industriel. Nous devons pratiquer la dialogique, concilier, conjuguer, croiser les logiques et non les opposer.

6 — La collectivité concentre ses efforts d’intégration sociale dans les zones rurales, généralement plus ouvertes à la solidarité.

7 — L’Union européenne est la structure politique ayant vocation à porter ce projet.

8 — L’Union européenne a les capacités politiques et économiques, pour, progressivement, convaincre les autres pays, de suivre une politique écologiquement responsable.

... (p.239)


[1] Le propre d’une réalité complexe est que l’on ne peut embrasser la totalité des informations, disponibles ou pas. L’approche systémique intègre cette incapacité et ne va donc prendre en compte que les éléments nécessaires à la compréhension de la problématique étudiée et aux actions nécessaires pour agir. C’est en ce sens que l’on parle de construction de la réalité, la description totale, objective, d’une réalité complexe étant par définition impossible.